Accusé de corruption active et de blanchiment d’argent, Patrick Antonelli sera jugé à partir de mercredi 17 juin. Et le mari d’Amel Bent risque gros.

Le mari d’Amel Bent bientôt devant la justice. Accusé de corruption active et de blanchiment dans une affaire de faux permis de conduire qui remonte à 2016, Patrick Antonelli sera jugé devant la 15e chambre du tribunal correctionnel de Nanterre dès mercredi 17 juin. Un procès qui devrait se poursuivre jusqu’au 19 juin, et une affaire dans laquelle le mari de la coach de The Voice risque gros. En effet selon 20 Minutes, l’ancien gérant d’auto-école qui a reconnu les faits risque dix ans de prison pour « corruption active » et une amende pouvant atteindre un million d’euros.

Un véritable coup dur pour Amel Bent, qui a célébré le 15 juin dernier des clichés souvenirs de son mariage à l’occasion du cinquième anniversaire de celui-ci avec Patrick Antonelli. Un anniversaire qui est quelque peu terni cette année par l’affaire judiciaire qui rattrape l’ancien gérant d’auto-école, qui est accusé aux côtés d’une employée de la préfecture d’avoir procuré des permis de conduire à certains élèves de son auto-école située à Neuilly contre des sommes pouvant aller jusqu’à 12.000 euros, leur épargnant ainsi la peine de passer les épreuves de conduite. Une combine qui lui aurait rapporté plus d’un million d’euros en tout et concernerait quelques 250 permis de conduire délivrés entre 2013 et 2015 selon Le Parisien à l’origine de la révélation de l’affaire en 2016.

Amel Bent « au plus bas » lors de l’incarcération de son mari en 2016

S’il risque une lourde peine de prison, ce ne sera toutefois pas la première fois pour Patrick Antonelli, qui avait déjà été incarcéré pendant cinq mois après les révélations de cette affaire. Un moment difficile pour Amel Bent, qui avait alors notamment gérer seule les premiers mois de sa fille Sofia. « On parlait beaucoup de moi mais pas pour ma musique. Je me suis sentie abîmée par quelque chose qui était hors de contrôle. Je souffrais, je me sentais jugée », se souvenait-elle ainsi dans les colonnes de Télé 7 Jours en mai 2019, expliquant avoir été « au plus bas ». « Je me suis retrouvée avec ma fille dans des endroits où je n’avais pas envie d’être », ajoutait-elle alors.


Ne ratez pas la suite, Veuillez allez à la page suivante pour continuer la lecture.