En début de semaine, un journal a annoncé que la Première dame de France, Brigitte Macron ne sera pas à Londres auprès de son mari Emmanuel Macron pour des cérémonies de ce 18 juin. Le motif avancé est celui d’une intervention chirurgicale programmée pour l’ex-professeure de français.

Le Président Emmanuel Macron est invité à la capitale britannique afin de participer aux cérémonies de commémoration de « l’APPEL DE LONDRES ». Comme l’a révélé Gala lundi 15 juin 2020, Brigitte Macron devra subir une opération qui l’empêchera d’être au côté de son mari.

Une information confirmée à Femme Actuelle par une source proche de la Première dame. Mais rien de grave ! Il s’agit d’une simple opération bénigne “nullement préoccupante” de la rétine.

“Le rendez-vous, d’abord fixé à la fin mars, a déjà été repoussé à ce mois de juin, alors que la France entamait son confinement”, affirment nos confrères.

Une opération en ambulatoire

Initialement, cette opération “ne devrait pas bouleverser son agenda, mais l’obliger à porter des verres teintés au cours des prochaines semaines”, est-il précisé. D’autant plus qu’il devrait s’agir d’une opération en ambulatoire, comme le rapporte le magazine, ce qui signifie que la professeure de Français devrait être de retour à l’Elysée dans la journée même de cette chirurgie à la rétine.

“Elle n’accompagnera pas Emmanuel Macron, mais elle ne sera pas hospitalisée, ni contrainte à garder son lit”, assure-t-on. L’objectif serait, toujours selon Gala, de se débarrasser au plus vite de cette épine dans le pied : “Être opérée un jeudi semble même répondre à un désir de repartir au front le plus tôt possible. Un long week-end de repos, ou plutôt trois jours d’invisibilité, et retour aux affaires.


Ne ratez pas la suite, Veuillez allez à la page suivante pour continuer la lecture.