Dans la perspective de la bataille électorale qui se préparerait en coulisses, Brigitte Macron aurait un « argument marketing », indéniable en cette période de crise. Et cet argument, le couple présidentiel en aurait usé durant la précédente campagne. Il s’agit de l’unité de leur couple.
Et il est alimenté par le magazine « Côté France », qui s’intéresse à la première dame, et fort heureusement, pour une fois il n’est pas question de son régime, mais à la solidité de sa relation avec Emmanuel Macron.

L’ex-première dame aurait assisté en coulisse à l’implosion du couple que formait François Hollande avec Valérie Trierweiler, et aurait compris que la jalousie est « un vilain défaut ». Le Leçon serait retenue, indique la publication, qui reprend un argument évoqué dans « Brigitte Macron, la confidente », signé Fabienne Cassagne.

Durant la campagne présidentielle, Brigitte et Emmanuel Macron auraient fait de leur couple un argument de marketing électoral. « Lui président, il se targue de vivre l’histoire d’amour la plus romantique de la Ve République, avec une femme d’un quart de siècle de plus que lui », a glissé l’auteure.
Et de reprendre ensuite les confidences d’un proche.

« Les Français sont préservés des atermoiements de la vie de couple du président. Sa vie privée et sa libido ne sont pas un sujet. Chez Sarkozy et Hollande, ça a fait des dégâts », a glissé une source.


Ne ratez pas la suite, Veuillez allez à la page suivante pour continuer la lecture.