En isolement forcée durant deux mois à cause de la crise sanitaire provoquée par le Covid-19, Brigitte Macron pourrait avoir quelques reproches à faire à son mari. Une grande « erreur », qui pourrait avoir de terribles conséquences sur la santé mentale d’une partie de la population.

C’est le reproche fait par l’épidémiologiste Laurent Toubiana, cité par Le Parisien, qui estime que les autorités ont surréagi dans le traitement de cette crise provoquée par Covid-19, fichu virus qui a fait des milliers de morts en France.

« Aux yeux de l’épidémiologiste Laurent Toubiana, les autorités ont surréagi face à une épidémie banale qui serait déjà passée, sans deuxième vague », est-t-il affirmé.
« Outre le choc économique du confinement, il s’inquiète sur l’impact important sur la santé de la population », précise Le Parisien.

Et ce propos rejoint celui d’Alain Minc, un proche de Brigitte et Emmanuel Macron, en pleine présentation de son ouvrage « Mes présidents. De Gaules à Macron, (édition Grasset).

En entretien avec Paris Match, il est allé jusqu’à évoquer une « folie ».
« Je suis de ceux qui pensent que l’occident a eu un coup de chaud épouvantable avec ce Covid-19. On a fait une folie », a lancé l’essayiste. « On a choisi en réalité d’éviter des morts visibles en faisant des morts invisibles. Nous allons le payer très cher », a-t-il lancé.


Ne ratez pas la suite, Veuillez allez à la page suivante pour continuer la lecture.