Camilla Parker-Bowles et le prince Charles seraient irrités par le coût de la sécurité du prince Harry et Meghan Markle. Le palais serait partagé.

Le magazine « Freizeit Heute s’intéresse une nouvelle fois aux bisbilles au sein de la famille royale, qui seraient provoquées notamment par le coût liés à la sécurité du prince Harry et Meghan Markle.

Retranchés à Los Angeles durant cette crise sanitaire, les Sussex auraient fait appel depuis début juin à la société chargée de la protection du grand patron d’Amazon, Jeff Bedos.

Et cela a évidemment un prix puisque d’après le média allemand, cela le coûterait 8000 euros par jour, soit près de trois millions d’euros par an.
Ce chiffre est confirmé par le magazine « Public ».

Depuis l’annonce de leur de leurs départ de la monarchie en janvier dernier, « les frais de la sécurité de Harry et Meghan font polémique », rappelle l’hebdomadaire dans son édition du 12 juin dernier.
Le contribuable anglais refuse de payer pour les Sussex qui auraient lâché le pays au mauvais moment.
Le prince Charles, soutenu par Camilla Parker-Bowles, « aurait offert de régler l’addition si les Sussex s’engageraient à rembourser le coût des travaux effectués à Frogmore House. Mais pour l’heure, aucun accord ne semblerait avoir été trouvé ».


Ne ratez pas la suite, Veuillez allez à la page suivante pour continuer la lecture.