Mercredi, l’heure était au recueillement à Monaco. Le prince Albert, son épouse, et ses soeurs Caroline et Stéphanie se sont réunis pour assister aux obsèques de la baronne Elizabeth-Ann de Massy, morte le 11 juin dernier à l’âge de 73 ans. ils  lui ont rendu un dernier hommage.

C’est un dernier adieu que Stéphanie de Monaco adresse à sa marraine. Mercredi 17 juin sont célébrés à Monaco les obsèques d’Elisabeth-Anne de Massy, disparue le 11 juin dernier à l’âge de 73 ans des suites d’une longue maladie. Personne importante qui a soutenu les Grimaldi dans les épreuves difficiles qu’ils ont traversé, notamment la mort de Grace Kelly, la famille princière s’est rassemblée pour lui rendre un dernier hommage émouvant sur le Rocher.

C’est en la cathédrale Notre-Dame-Immaculée que Albert et Charlène de Monaco s’étaient joints aux princesses Caroline et Stéphanie pour une cérémonie en petit comité, afin de mieux respecter les gestes barrières face au coronavirus. Pour l’occasion, les personnes présentes étaient toutes vêtues de noir, et portaient également un masque sur le visage comme mesure de sécurité. Pour palier l’absence de certains membres de la famille princière, comme les enfants de Stéphanie de Monaco ou encore ceux de la princesse Caroline, les gerbes et autres couronnes de fleurs envoyées pour l’occasion avaient été disposées sur les marches de la cathédrale.

Elisabeth-Anne de Massy, une « mère de substitution » pour Stéphanie de Monaco

A la tête de la Fédération monégasque de tennis depuis 1992 ainsi que du Monte-Carlo Country Club (MCCC) depuis 2008, Elisabeth-Anne de Massy était une figure importante à Monaco, et notamment au sein de la famille princière. En plus d’être la nièce du prince Rainier III, elle était également la marraine de Stéphanie de Monaco, devenant notamment avec le temps pour elle une « mère de substitution », et ce, après la mort de Grace Kelly.

Conseillère et confidente, elle était restée au côté de sa filleule lorsque de nombreuses rumeurs l’ont désignée responsable de la mort de sa mère dans un accident de voiture en 1982, et l’avait notamment soutenue lors de son divorce avec Daniel Ducruet, sur fond de scandale sulfureux. Des obsèques émouvants pour Elisabeth-Anne de Massy, et d’autant plus importants pour Stéphanie de Monaco qui n’avait pas pu assister à ceux de sa mère.


Ne ratez pas la suite, Veuillez allez à la page suivante pour continuer la lecture.